L’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif a attribué des bourses d’étude à 20 étudiants maqdissis inscrits dans des filières scientifiques à l’université d’Al-Qods.

Ces bourses ont été accordées lors d’une cérémonie organisée par visioconférence en collaboration avec l’université d’Al-Qods, sous le signe « pour un avenir radieux et prometteur pour les nouvelles générations d’Al-Qods ». 

La cérémonie, tenue ce mardi, a également été l’occasion de rendre hommage à cinq brillants étudiants en médecine et en pharmacie à l’occasion de la clôture de l’année universitaire 2019-2020.

Pour Mohamed Salem Cherkaoui, directeur chargé de la gestion de l’Agence, cette dernière est soucieuse de venir en aide au secteur de la santé et de renforcer les capacités du personnel médical dans la ville sainte, et a décidé dans ce contexte d’offrir des bourses aux étudiants au niveau des branches scientifiques tout en accordant la priorité aux spécialités de médecine et de pharmacie,.

La formation en matières scientifiques est devenue plus coûteuse par rapport aux autres disciplines et la plupart des familles d’Al-Qods ne disposent pas de moyens nécessaires pour y parvenir, a-t-il dit.

Et d’ajouter: « Aujourd’hui, nous fêtons cinq meilleurs étudiants et attribuons des bourses à vingt nouveaux et, en même temps, nous célébrons la réussite du programme d’étude dans les universités et instituts marocains lancé il y a des années par l’agence, et qui a profité à plus de 17 étudiants lauréats d’universités marocaines » .

De son côté, l’ambassadeur de Palestine à Rabat, Jamal Choubki, a estimé que c’est là une belle manière de réitérer le soutien du Maroc à Al-Qods par le biais de bourses attribuées dans les filières scientifiques, particulièrement la médecine et la pharmacie dont la société palestinienne a fortement besoin.

Cette action fait partie des efforts de longue date fournis par l’agence Bayt Mal Al Qods Acharif en vue de soutenir les établissements de santé et d’enseignement, a-t-il ajouté.

De grands efforts sont également déployés par l’Agence et nombre d’institutions locales, dont notamment le Conseil de la ville de Casablanca, mettant en avant à cet égard les actions de l’université d’Al-Qods pour apporter le soutien nécessaire à ses étudiants en dépit des conditions difficiles liées à l’occupation, mais aussi à la crise du coronavirus.

Le vice-président du maire de la ville de Casablance, Abdelmalek Lakhili, a de son côté indiqué que le Conseil de la ville s’engage dans des actions en soutien aux étudiants de la ville sainte, citant l’octroi d’un don de 10 millions de DH sur cinq ans. La première partie de ce don (2MDH) est consacrée, selon lui, au financement du programme de l’Agence visant à promouvoir les secteurs de la santé et de l’enseignement à Al-Qods alors qu’elle fait face à la pandémie de Covid-19.

Pour sa part, la vice-présidente de l’université d’Al-Qods, Safae Nasreddine, a fait part, dans une intervention à distance, de sa gratitude au Roi Mohammed VI, président du Comité Al Qods, pour son soutien constant en faveur de la question d’Al-Qods dans les divers domaines, y compris pour faire face aux répercussions de l’actuelle pandémie.

Elle a en ce sens mis en avant le rôle important de l’agence, ses efforts colossaux au profit des familles de la ville sainte et ses initiatives qui se sont renforcées, durant la conjoncture actuelle liée à la pandémie du coronavirus.

Partager

Share on facebook
Share on google
Share on twitter

PLUS
D'ARTICLES